Si tu devais réformer l'Éducation Nationale, tu ferais quoi en priorité ?

En tant que jeune diplômée du bac série S, je peux déjà dire, de par mon expérience, que cette filière est beaucoup trop générale.. seulement 3 matières scientifiques sur 9 ou 10 matières.. j'ai galéré parceque je suis purement et uniquement scientifique ! Donc plutôt que de proposer une orientation plus précoce, je proposerai de maintenir une seconde générale avec options ++ (pour découvrir des matières qui me semblent importantes : religion pour gagner en tolérance, politique pour mieux voter, débats entre élèves, ..) de plus orienter les filières déjà proposées en première, et pourquoi pas de faire une filière avec 3-4 matières et un quota de matières à la carte 🤔 et surtout revoir la pédagogie, laisser plus de droits et de moyens aux professeurs qui perdent en capacité de gestion de classe,.. on y est pas encore.. et au passage faire quelque chose de concret pour lutter contre le harcèlement scolaire dès l'école primaire.. Et peut-être prendre en compte les capacités des élèves, notamment en ce qui concerne la mémorisation...
Agathe, 22 ans, Muret
J'ajouterais des spécialités dans le domaine de l'art pour ceux qui n'ont pas leur vocation dans les métiers scientifiques et littéraires.
Cherry, 16 ans, Paris
Revaloriser les filières pro, et remonter le niveau des filières générales. Beaucoup d'élèves ne sont pas fait pour les études, et ils seront plus épanouis en faisant du concret que du théorique. Pour aider ces élèves à avoir leur bac alors qu'ils n'en ont pas les moyens, ont a tellement baisser le niveau d'attente de cet examen que les lycéens ne sont plus préparés aux études supérieures, qui elles ont toujours des attentes très importantes...
Albane, 16 ans, Saint-Jean-De-Maurienne
Je m'inspirerai du modèle nordique...
Mathilde, 17 ans, Rouen
Rendre le métier de professeur plus valorisant , pour pouvoir attirer de meilleurs enseignants ,( meilleur salaire, meilleurs avantages sociaux) , et reformer la hiérarchie car aujourd’hui les professeurs ne sont plus soutenus par cette dernière ce qui fait qu’en cas de conflit avec élève ou parents d’élèves , le professeur est toujours en tord , ce qui est inacceptable et c’est ce qui fait aussi qu’aujourd’hui les élèves sont de plus en plus ingérables , il faut être de plus en plus souple , les programmes s’allègent et le niveau baisse car ni parents , ni enfants ni les supérieurs prennent leurs responsabilités
Jean-Baptiste, 21 ans, Saint-Martin-De-Crau
Pour toute question, contactez l’équipe via team@hellojam.fr

Si vous possédez un compte, vous pouvez vous connecter ici

Un verbatim par répondant, échantillon de 2782 répondants de 15 à 25 ans sur le territoire français.

Une étude détaillée contient 4 onglets :
- l'onglet résultat : les verbatims sont regroupés par thématiques, ces thématiques sont ensuite ventillées selon différents critères : genre, tranche d'âge, répartition géographique et activité professionnelle. A noter qu'une réponse peut être associée à plusieurs thématiques.
- l'onglet verbatims : il contient l'ensemble des verbatims des répondants, en colonne G
- les onglets thematics et occurences ne sont pas utiles pour la compréhension de l'étude, ils reprennent les critères de regroupement/génération des thématiques.