Comment les jeunes gèrent leur argent ?

On sait que le temps c'est de l'argent alors pour vous faire gagner du temps Jam a lancé la conversation avec les 15-25 ans pour en apprendre plus sur la façon dont ils gèrent leur argent.

Les jeunes et l'argent au quotidien

Dépenser de l'argent c'est bien. Savoir combien il reste sur le compte, c'est mieux.

Faire les comptes n'est probablement pas l'activité la plus captivante mais il s'agit d'une étape importante : 3 jeunes sur 4 déclarent faire leurs comptes régulièrement et 57% des 15-25 ans s'en occupent au moins une fois tous les mois.

Dans le quotidien des jeunes, le cash ne fait pas l'unanimité. 56% n'ont jamais, ou très rarement du cash sur eux. Au niveau du montant, on observe que seulement 1 jeune sur 10 a régulièrement plus de 50 euros en liquide sur lui.

Et pour se faire rembourser ?

Le remboursement entre ami.e.s est une pratique qui s'est largement digitalisée depuis les dernières années. Certains ne peuvent plus s'en passer et d'autres privilégient d'autres solutions pour se rembourser entre am.i.e.s.

Lydia est citée 6 fois plus que Pumpkin et remporte le duel des applications de paiement mobile 👏

Pour financer ses projets de vie

Le secteur des banques souffre d'une image parfois vieillissante qui influence l'approche et le comportement des 15-25 ans par rapport à celles-ci. Il y a un manque de confiance des jeunes vis-à-vis des banques. Seulement 3 jeunes sur 10 pensent en 1er à leur banque pour obtenir 10 000€.

Se tourner vers une banque en cas de besoin n'est plus le réflexe principal des jeunes. 62% d'entre-eux déclarent qu'ils ne pensent pas avoir de chances d'y obtenir un prêt en cas de nécessité.

Est-ce que les 15-25 ans mettent de l'argent de côté ?

Pour investir, se faire un cadeau ou pouvoir réagir en cas d'imprévu, les jeunes sont sensibilisés aux économies. La pratique est largement adoptée par 67% des 15-25 qui déclarent économiser.

Parmi les jeunes qui n'économisent pas encore, 18% déclarent qu'ils aimeraient bien s'y mettre mais qu'ils ne sauraient pas quoi faire de tout cet argent.

S'ils avaient une somme à placer : 50% des jeunes opteraient pour l'immobilier*

1 jeune sur 5 choisirait d'investir dans des choses éthiques. Notamment les filles : 23% filles vs 15% garçons

*parmi les options proposées

Les attentes des jeunes en matière d'engagement

Dépenser de l'argent est également le moment idéal pour décider d'en donner.

Que ça soit pour avoir bonne conscience, un bon karma ou par pure générosité, 87% des jeunes seraient prêts à arrondir leurs paiements à l'euro supérieur pour financer l'écologie. Un jeune sur cinq serait même prêt à donner davantage.

65%* ont des attentes sur l'engagement écologique des banques. Surtout les filles : 71% vs 59% chez les garçons.

*Avant le confinement ils étaient 45%

77% des jeunes jugent possible la disparition des banques traditionnelles d'ici 2050 au profit des GAFA

Quand on leur pose la question de l'avenir des banques voici leur réponse :

  • "Paiement par des banques virtuelles uniquement avec des cartes virtuelles, mais les smartphones seront de l'histoire ancienne, on payerait en un regard grâce à nos lentilles intelligentes qui nous servent de téléphone." Valérie, 24 ans - Taluyers
  • "J'aimerais qu'on garde une monnaie physique, et que les monnaies locales soient réutilisées en masse." Romuald, 24 ans - Strasbourg
  • "Argent dématérialisé à 100%, plus de banque physiques mais que des banques en lignes accessibles depuis le monde entier. 24/7, entièrement digital, et même peut-être via une puce qu'on pourrait avoir dans la main." Alex, 24 ans - Inguiniel
  • "Les paiements en ligne et carte bancaire sont très majoritaires. Le liquide n'existe presque plus et les banques en lignes explosent. Mais on n'a plus trop la notion de l'argent et de ce que ça représente !" Danielle, 25 ans - Alençon

Méthodologie

Les données proviennent d'un sondage Jam réalisé entre le 25 mai au 2 juin 2020. 1994 jeunes interrogés redressés sur un échantillon représentatif de 600 répondants âgés de 18 à 25 ans.