Élection présidentielle 2022 : parole aux 18-25

Depuis 3 semaines, Jam valorise la parole des 18-25 pendant les élections présidentielles de 2022. La campagne a été mouvementée.

Pour comprendre le positionnement des acteurs de demain. Avec le format de la conversation pour les engager et les écouter afin de dresser un portrait sans fard et tordre le cou aux mythes et clichés de la génération Z.

Cette étude est l’occasion de donner la parole aux jeunes sur les élections présidentielles 2022, autour de 3 thématiques :


  • Qui est le candidat des jeunes ?
  • Avec quels médias les jeunes s’informent-ils ?
  • Le programme idéal des jeunes

1. Qui est le candidat idéal des jeunes ?

Une forte abstention

Les jeunes se sont intéressés à cet événement. 4 jeunes sur 5 montraient de l'intérêt pour les programmes présidentiels. 42% en avait même lu au moins un

Cependant, malgré un engouement massif, à quelques jours du 1er tour 40% d'entre eux disaient ne pas aller se présenter aux urnes.

L'intérêt pour les candidats

Cette élection marque aussi une première historique en France, un tiers des candidats étaient des femmes, d’autant plus que deux femmes étaient à la tête des partis politiques historiques français avec les Républicains (avec Valérie Pécresse) et le parti Socialiste (avec Anne Hidalgo).

Une femme présidente ? 93% des jeunes sont favorables à cette l’idée. Des chiffres très élevés qui montrent une évolution progressiste chez les électeurs les plus jeunes. Un décalage entre l'avis des garçons à ce sujet est néanmoins observable avec 86% des hommes qui y sont favorables contre la totalité chez les femmes.

Avec ces résultats, nous remarquons qu’aucun candidat ne satisfait réellement les jeunes. Ce constat fort montre que les jeunes ne se retrouvent que très peu dans les différents candidats et leurs programmes présidentiels.

2. Comment les jeunes se sont informés ?

Lors de cette campagne présidentielle nous avons pu voir émerger de nouveaux formats adaptés à la Gen Z pour interroger les candidats de manière moins conventionnelle. L'événement le plus médiatique de ces présidentielles est sans doute le débat présidentiel de l’entre deux tours. Ce rendez-vous incontournable depuis 1974 est toujours d’actualité pour les jeunes. Ils étaient plus d’un sur deux à le regarder. Surtout les plus jeunes, 60% d'entre eux.

Cependant, de nouvelles sources d’informations ont émergé.

Les nouveaux médias face aux médias traditionnels

Les nouveaux médias se sont fait une place et sont même devenus incontournables pour suivre la présidentielle : 49% des jeunes se renseignent de cette manière (21% pour les médias plus traditionnels).

Parmi les principales sources d’information des jeunes, les réseaux sociaux arrivent en tête avec un score à 40%. La télévision ne perd pas la cote et reste encore une source d’information essentielle (13%) suivi de la plateforme Youtube (8%).

À noter que la Gen Z s’est également tournée vers l’audio et le live avec le podcast ou encore les plateformes comme Twitch.

3. Le programme idéal des jeunes

L’environnement est le sujet qui préoccupe le plus cette nouvelle génération (28%). 48% d’entre eux pensent que rendre les transports en communs gratuits est une solution efficace pour lutter contre le réchauffement climatique.

L’économie est la seconde priorité des jeunes (19%). Pour cause, 80% souhaitent rétablir l’ISF (l’impôt sur la fortune).

Lutter contre les inégalités est très important en se concentrant d’abord sur les besoins primaires, l’emploi et l'éducation (19%) et l’égalité des sexes (15%).

Au niveau de l’éducation, 1 jeune sur 2 (51%) privilégierait le présentiel comme méthode d’apprentissage. Surtout les hommes 61% contre 43% les femmes. Cependant, 25% préfèrent le modèle hybride pour apprendre.

La Gen Z s’est mobilisée lors de cette élection à travers différents médias qui se sont adaptés à leur génération. Malgré cet intérêt, les 18-25 ans ne se sont pas reconnus dans un candidat et dans un programme. Ci-contre le programme idéal de notre communauté :